Qu’est-ce que le Trouble Développemental du Langage?

Le terme « Trouble Développemental du Langage » (TDL) a été adopté en 2017 pour désigner l’ensemble des difficultés de communication qui peut toucher le versant réceptif ou expressif du langage avec lequel un enfant est né. Il est très commun, mais invisible et c’est un trouble qui peut être présent à long terme, dépendant des interventions reçues.

Le Trouble Développemental du Langage touche environ 7.5% des enfants, ce qui équivaut à environ deux enfants par salle de classe. C’est un trouble qui est cinq fois plus commun que l’autisme, cinquante fois plus commun que les troubles auditifs, et plus commun que la dyslexie, mais extrêmement difficile à percevoir et très peu connu en raison de l’absence de cause médicale.

Comment se présente le TDL?

Le Trouble Développemental du Langage (TDL) est un trouble qui peut toucher le langage réceptif (la compréhension), le langage expressif (l’utilisation) ou les deux, et ce, au niveau oral et écrit.

Au niveau réceptif, les gens touchés par le TDL pourraient avoir de la difficulté à :

  • retenir et à exécuter des directives surtout lorsqu’elles sont longues et complexes;
  • comprendre des questions et des histoires en raison d’un accès limité à la signification du vocabulaire;
  • saisir le langage plus abstrait, par exemple « égalité », « somme », « inférence »; 
  • comprendre le langage figuré comme « il pleut à boire debout », « donner un coup de pouce ».

Au niveau expressif, les gens touchés par le TDL pourraient avoir de la difficulté à :  

  • transmettre une idée à l’aide de la parole, et ce, dans toutes leurs langues;
  • trouver les bons mots ou les mots précis pour s’exprimer ce qui peut faire en sorte qu’ils ne parlent pas autant que les autres
  • utiliser un bon choix de vocabulaire (p. ex., utiliser des mots vides comme « choses, affaires, ça »;
  • employer des phrases agrammaticales;
  • organiser leurs phrases et enchainer leurs idées (p. ex., semble chercher ses mots lorsqu’ils tentent de raconter une histoire);
  • suivre les règles sociales de la communication, surtout chez les adolescents.

Le graphique suivant démontre l’impact important du TDL sur les différentes sphères de la communication :

infographie bulles langage
Source : RADLD | Raising Awareness of Developmental Language Disorder

Reconnaissance et sensibilisation

Le manque de sensibilisation au Trouble développemental du langage pose un problème : les enfants ont moins de chances d’être identifiés de manière précoce et donc de recevoir du soutien plus tôt. Pourtant, le TDL peut avoir un impact important sur la vie de l’enfant, et ce, à plusieurs niveaux :

  • Académique : des difficultés au niveau du langage écrit coïncident souvent avec le TDL. L’apprentissage de la lecture et de l’écriture pourrait se faire difficilement. Un impact négatif sur la participation et le succès à l’école de ces élèves est fortement possible ainsi qu’un risque de vivre un décrochage scolaire;
  • Social : les difficultés à comprendre l’information verbale et à y répondre rapidement auraient un impact sur l’habileté à établir des relations sociales avec ses pairs;
  • Apprentissages : les difficultés à comprendre le langage oral pourraient faire en sorte que les apprentissages se font beaucoup plus difficilement et lentement;
  • Santé mentale : quatre enfants sur cinq qui présentent des difficultés de comportement ou émotionnelles ont un TDL non identifié.

Que faire pour soutenir ces enfants?

  • S’assurer d’attirer l’attention de l’élève avant de lui parler;
  • Utiliser des phrases plus courtes et simples;
  • Utiliser des gestes et/ou de l’appui visuel;
  • Répéter et reformuler les énoncés de l’élève, en ajoutant des mots, au besoin;
  • Vérifier la compréhension en demandant à l’élève de vous redire ce qui a été dit.

Des conseils simples pour mieux appuyer les parents et le personnel scolaire à stimuler le langage ont été présentés dans des capsules vidéo créées par l’orthophoniste Agathe Tupula Kabola, et peuvent être consultées aux liens suivants:

Comment stimuler le langage de votre enfant #3 (1re partie) : avec un livre

Comment stimuler le langage de votre enfant #3 (2e partie) : avec un livre

Comment stimuler le langage de votre enfant #3 (3e partie) : avec un livre

Comment stimuler le langage de votre enfant #4 (1re partie) : en l'amenant à raconter

Comment stimuler le langage de votre enfant #4 (2e partie) : en l'amenant à raconter

Comment stimuler le langage de votre enfant #5 (1re partie): en coloriant

Comment stimuler le langage de votre enfant #5 (2e partie): en coloriant

Les orthophonistes, le personnel scolaire et les parents, tutrices et tuteurs ont un rôle important à jouer dans la reconnaissance du TDL et le soutien des enfants chez qui un TDL est soupçonné et/ou identifié.

Si vous avez des inquiétudes en tant que parents et/ou intervenants scolaires, communiquez avec l’orthophoniste ou la direction de votre école ou consultez le site de l’OSLA pour des services d’orthophonie privés.

 


Références :

Bishop, D. V. M., Snowling, M. J., Thompson, P. A., Greenhalgh, T., & The CATALISE Consortium. (2017). Phase 2 of CATALISE: a multinational and multidisciplinary Delphi consensus study of problems with language development: Terminology. Journal of Child Psychology & Psychiatry. doi:10.1371/journal.pone.0158753

Document ressource d’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) : “New Criteria and Terminology for Childhood Language Disorder in Canada (2020)”

Article du blogue d’Orthophonie et Audiologie Canada (OAC): Le trouble développemental du langage : Pourquoi vous devriez ajouter le TDL à votre vocabulaire

RADLD | Raising Awareness of Developmental Language Disorder

The Parlé Podcast

OAFCCD – Speaking Out For Children

The DLD Project | Information, Resources & Training

DLD | Developmental Language Disorder

Voir plus

Partager