Nouvellement arrivé(e)s en Ontario? Le PIDEF et les allié(e)s sont là pour vous aider!

Par Anaïs Latulippe

Intégrer les jeunes nouvellement arrivé(e)s en Ontario et leurs familles, c’est une mission qui tient à cœur de toute la communauté francophone. Dans les écoles de Viamonde, des travailleurs et des travailleuses en établissement, des élèves et de nombreuses ressources sont là pour vous accompagner.

Chaque année, de nombreuses familles francophones venues du monde entier émigrent en Ontario. Pas facile de prendre ses marques dans un nouveau pays, qui plus est dans une province majoritairement anglophone.

Lancé il y a 20 ans, le Programme d’intégration dans les écoles francophones (PIDEF) vient justement en aide aux familles francophones nouvellement arrivées en Ontario afin de faciliter leur acclimatation et d’aider leurs enfants à s’intégrer et à s’épanouir dans les écoles élémentaires et secondaires qu’ils fréquentent.

Financé par le ministère Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, le PIDEF est mis en œuvre par différents organismes sur le territoire de Viamonde. Il s’agit du Centre communautaire francophone de Windsor Essex Kent (CCFWEK), du Carrefour communautaire francophone de London (CCFL), du Centre de santé communautaire Hamilton-Niagara (CSCHN), du Centre francophone du Grand Toronto (CFGT), du Conseil des Organismes francophones de la région de Durham (COFRD) ou bien encore de l'Association des francophones de la région de York (AFRY) qui sont autant de points de contact pour les nouveaux arrivants.

Ces différents organismes communautaires emploient chacun des travailleuses et des travailleurs d’établissement (TÉÉ) qui, dans les écoles, vont aider les nouveaux arrivants à mieux appréhender le système scolaire ontarien et à s’intégrer dans la communauté de leur région.


Comment fonctionne le PIDEF ?

Lorsqu’une école accueille une nouvelle famille, celle-ci est sensibilisée aux bénéfices qu’offre le PIDEF. La direction de l’école invite notamment la famille à rencontrer un ou une TÉÉ au sein même de l’école afin de la guider vers des ressources francophones disponibles dans sa région. (Ces services d’emplois, juridiques ou de santé, etc. se retrouvent également sur les sites web des différents organismes communautaires francophones énoncés plus haut.) Si cette rencontre est proposée, c’est bien sûr à la famille de décider si elle souhaite bénéficier ou non des services du PIDEF.

L’idée est de faire de l’école la porte d’entrée vers différentes ressources francophones offertes dans les régions. Au quotidien, les TÉÉ ont aussi pour rôle de faciliter l’adaptation des élèves à leur nouvelle vie scolaire.


Les allié(e)s PIDEF : par les élèves pour les élèves 

Dans le cadre du PIDEF, une initiative nommée l’Accueil des nouvelles et des nouveaux arrivants (ANNA) permet à des élèves de Viamonde d’assumer un rôle de mentor ou d’allié(e) auprès des jeunes nouvellement arrivé(e)s.

« Les messages et l’aide passent beaucoup mieux quand ce sont des élèves qui les portent directement auprès d’autres élèves qui débutent leur expérience canadienne dans nos écoles » rappelle Serge Paul, agent de liaison communautaire Viamonde de la région de Toronto, Durham et Simcoe.

Ces jeunes, qui consacrent un peu de leur temps bénévolement, sont appelé(e)s des allié(e)s du PIDEF. Chaque début d’année scolaire, ces jeunes volontaires sont formé(e)s lors de journées d’orientation offertes par les centres francophones de leur région avec l’appui du COPA (centre ontarien de prévention des agressions) qui assure la coordination provinciale du programme PIDEF.

Le rôle des allié(e)s est principalement d’appuyer les jeunes nouvellement arrivés pour les guider dans leur école. Ces élèves, qui ont souvent vécu eux-mêmes ou elles-mêmes l’expérience d’un changement de pays, de ville, d’école ou même de coutumes et de façons de faire, deviennent des mentors et offrent à leur tour toute leur expérience afin de guider les nouveaux étudiants.

Une fois par semaine, les allié(e)s et les jeunes inscrits au PIDEF se rencontrent pour des séances de partage et d’échange entre jeunes. Ensemble, ils ou elles organisent des activités et des sorties afin de partir à la découverte de leur ville, des centres francophones, ainsi que des ressources offertes dans leur région.

En période de pandémie

Cette année, à cause des restrictions de rassemblements pour limiter la propagation de la COVID-19, le PIDEF offre ses services de manière virtuelle. À la rentrée, lors des premières journées d’orientation des nouvelles arrivantes et nouveaux arrivants, les allié(e)s ont préparé des visites virtuelles de leur l’école à l’aide photos et de vidéos (corridors, salle de sport, bureau de la direction, etc.). Les membres ont ainsi pu découvrir leur école et être, dès le début, orientés par leurs collègues.

Chaque semaine, les allié(e)s et les membres PIDEF se rencontrent en soirée de manière virtuelle. Les travailleuses et les travailleurs d’établissement (TÉÉ) ont réuni les jeunes des écoles de leur région pour qu’ils puissent tous se rencontrer virtuellement. « On a eu à s’ajuster pour que les activités du PIDEF se fassent virtuellement, ainsi, on a décidé de regrouper les jeunes des écoles secondaires de la même région. Les séances organisées par les allié(e)s des différentes écoles s’avèrent être extrêmement thérapeutiques pour toutes et tous! Les jeunes dépassent l’heure qui leur est allouée et nous disent combien ils apprécient les rencontres avec leurs pairs. » confirme M. Jean Marie Nzoro Munoko, chef d’équipe du PIDEF du Centre Francophone du Grand Toronto. Ces rencontres continuent d’être présidées par les allié(e)s qui développent les activités en fonction des thèmes proposés par les TÉÉ. « Ils présentent leurs activités et démontrent beaucoup de leadership, même en virtuel. » ajoute M. Nzoro Munoko.

Par ailleurs, les TÉÉ continuent à proposer des services aux familles nouvellement arrivées par l’entremise des centres francophones qui offrent eux aussi des services en mode virtuel. « Malgré la baisse d’entrée au pays marquée par la pandémie, il y a tout de même des familles nouvellement arrivées qui ont besoin de notre appui. » précise M. Nzoro Munoko. « Le tout se fait simplement en virtuel en collaboration avec les écoles. Nous continuons à offrir des ateliers en ligne aux familles et aux jeunes encore ou des séances privées en virtuelle. »

Coordonnées des organismes francophones sur le territoire de Viamonde :

- Centre communautaire francophone de Windsor Essex Kent (CCFWEK)
519-948-5545
reception@ccfwek.org

- Carrefour communautaire francophone de London (CCFL)
519-673-1977
info@ccflondon.ca

- Centre de santé communautaire Hamilton-Niagara (CSCHN)
Hamilton : 905-528-0163/ 1-866-437-7606
Welland :   905-734-1141/1-866-885-5947
cschn@cschn.ca

- Centre francophone du Grand Toronto (CFGT)
Toronto : 416 203-1220
North York : 416 492-2672 / 416 221-4442
Scarborough: 416-922-2672
Mississauga: 437 317-5648
infos@centrefranco.org

- Conseil des Organismes francophones de la région de Durham (COFRD)
905 434-7676
cbazinet@cofrd.org

- Association des francophones de la région de York (AFRY)
289 552-4297
info@afry.ca

Témoignages

Nous avons rencontré d’anciens élèves Viamonde qui nous rappellent ce que le programme PIDEF leur a offert, pour certains, en tant que nouveaux arrivants, puis de leur expérience en tant qu’allié(e)s pour aider les autres.

Cliquez sur chacune de leur photo pour en apprendre davantage. 

Voir plus

Partager