À 12 ans, il est déjà une étoile montante du cinéma

par Sandrine Blackwood

David Fair.
Davide Fair, jeune acteur au futur prometteur, élève de l'École élémentaire des Quatre-Rivières à Orangeville.

En plus d’être un élève de huitième année comme les autres à l’École élémentaire des Quatre-Rivières à Orangeville, Davide Fair, 12 ans, mène en parallèle une carrière de jeune acteur.

C’est à l’âge de 5 ans qu’il a commencé à découvrir le monde des arts de la scène en suivant des cours de ballet à l’Académie des arts d’Orangeville. Progressant dans cet art, il est accepté à l’école Nationale de Ballet du Canada, à Toronto en 2015. Davide intègre alors le programme des membres associés (PA) pendant 3 ans. Durant cette période, il a la chance de jouer dans Casse-Noisette plusieurs fois.

« J’ai toujours été attiré par la scène et les costumes, mais à un moment j’ai dû choisir entre la danse et le cinéma » raconte Davide. Bilingue, il prend gout au jeu d’acteur au Orangeville Music Theatre où il obtient rapidement des rôles dans les productions d’Aladdin, Alice in Wonderland et aussi Annie. La transition du théâtre au cinéma se fait alors en 2019 quand David joue dans le film A Very Corgi Christmas et plus tard dans la série télévisée Odd Squad.

Actuellement, Davide Fair tient la vedette dans Super Pupz, une nouvelle série familiale de Netflix, où il campe le personnage d’André. « Ça fait bizarre car cela fait déjà 2 ans que j’ai filmé cette série, en Colombie-Britannique » explique Davide. Plus tard cette année est prévue la sortie d’un autre projet auquel il a participé : un film à suspense intitulé Fixation.

Image tirée de la série SuperPupz
Image tirée de la série Super Pupz (propriété de Netflix), dans laquelle joue Davide Fair.

Quand Davide est en tournage, il continue ses cours grâce à un tuteur. Son emploi du temps est adapté pour qu’il puisse faire ses devoirs et poursuivre sa scolarité sans problème. Son futur? Il le voit au cinéma, et plus particulièrement dans la comédie : « J’aimerais vraiment continuer de faire de cette passion mon métier ».

Voir plus

Partager