Fièrement humain avant tout

Franchement famille

Les questions d’identité de genre ainsi que celles relatives à l’orientation sexuelle, qui sont inscrites dans le Code des droits de la personne de l’Ontario, sont de plus en plus abordées ouvertement dans la société.

D’ailleurs, le mois de juin, qui coïncide avec le mois de la fierté au Canada et dans de nombreux pays du monde, est le temps de l’année où le drapeau arc-en-ciel est hissé un peu partout en soutien à la communauté 2SLGBTQIA+ y compris sur plusieurs écoles en Ontario. Loin d’être de la propagande, comme le croient encore certaines personnes, ce geste symbolique souligne le droit de chacun de vivre sans discrimination, quels que soient les éléments qui composent son identité.

Ainsi, qu’on soit membre à part entière de la communauté 2SLGBTQIA+ ou non, nous pouvons tous nous rallier autour de ce symbole.

Drapeau 2SLGBTQ+
Le drapeau arc-en-ciel est le symbole de la fierté 2SLGBTQIA+.

Parler d'identité à l'école pour favoriser une santé mentale positive

Aborder ces thématiques à l’école peut toutefois amener des inquiétudes auprès de certaines familles qui pensent que les enfants sont trop jeunes pour comprendre les notions d’identité de genre et d’orientation sexuelle. Ce n’est cependant pas le cas, comme l’explique Marc Darrouzes, directeur adjoint des services pédagogiques et responsable du dossier des écoles sécuritaires et bienveillantes au Conseil scolaire Viamonde.

« Les recherches indiquent que lorsqu’on fournit de l’information claire et appropriée selon l’âge, les enfants sont en mesure de comprendre la diversité des genres sans pour autant perdre leur perception de soi. Les questions d’identité étant très personnelles, le fait d’en discuter ouvertement permet d’enseigner le respect des différences et la bienveillance et non de présenter un éventail de choix. Ce sont des notions intrinsèques à chaque individu qui peut choisir de les assumer ou non. »

« Selon les études, l’idée que les enfants « deviendraient gais ou transgenres » parce qu’ils ont discuté des identités de genre n’est pas vraie du tout et relève même d’un stigma social. Si les enfants sont déjà en questionnement par rapport à leur identité ou expression de genre, ce questionnement aura lieu, peu importe ce qui est discuté à l’école. En réalité, le manque d’information ou de discussion sur l’identité de genre risque d’avoir un effet plus négatif sur ces jeunes qui seront plus à risque de souffrir d’isolement et de problèmes de santé mentale. », ajoute Marc Darrouzes.

Des jeunes témoignent

Le mois de la fierté est aussi une occasion de célébrer les avancées de la communauté 2SLGBTQIA+ pour faire reconnaitre ses droits.

Ahmed*, jeune homme gai de la grande région torontoise, le confirme :

« L’identité de genre et l’orientation sexuelle ne sont pas des choix dans un catalogue. Je suis une personne de sexe masculin, noire, gaie, de descendance sénégalaise, mesurant 178 centimètres et j’aime les jeux vidéo. Je n’ai rien choisi de tout ça. Le seul choix que j’ai c’est de m’accepter ou pas. »

 

Marie-Camille* est d’accord : « À la base, je suis à l’aise avec mon identité, même si parfois le regard des autres pèse lourd. Je n’aime pas qu’on me fasse sentir comme si ce que j’ai de plus personnel, mon identité, n’est pas valide. C’est que voyez-vous, j’ai l’anatomie d’une femme, mais je me considère non-binaire, c’est-à-dire, que je ne m’associe pas aux normes définies par la société quant aux genres féminin et masculin. Je suis du genre humain, simplement. »

Pour Ahmed, Marie-Camille et les autres élèves comme eux, de nombreuses écoles procèdent au lever du drapeau arc-en-ciel, ce mois-ci. Les pratiques éducatives prônées par les écoles ont pour but d’apprendre aux enfants à vivre et à travailler avec les autres, dans un respect fondamental du droit à la dignité et à la sécurité pour tous, des valeurs qui sont au cœur même de la nation canadienne.

*Noms fictifs

 


Que signifie 2SLGBTQIA+? 

Bispirituel (2S), lesbienne (L), gai (G), bisexuel (B), trans (T), queer (Q), en questionnement (Q), intersexuel (I), asexuel (A) et les autres orientations sexuelles et identités de genre (+).


 

Voir plus

Partager