Quand la routine est chamboulée, rien de mieux qu’une routine de remplacement!

par Anaïs Latulippe

Chez Chloé et Antoine Gagnon, on a compris l’importance de maintenir une routine. Parents de deux garçons de 4 ans et 6 ans, le jeune couple est bien conscient qu’une routine soutenue procure à leurs enfants un sentiment de sécurité et d’indépendance.

Crédit photo: Andrew Seaman

À l’école comme à la garderie, la journée d’un enfant est rythmée par des routines. Tous les jours, des gestes et des activités sont répétés dans le même ordre et pratiquement à la même heure.  Cette routine permet aux enfants de prédire ce qui les attend au courant de la journée.

Évidemment, des événements de force majeure et certains aléas de la vie peuvent venir chambouler le quotidien des gens. L’ordonnance de fermeture des écoles pour deux semaines en prévention de la propagation du coronavirus (COVID-19), par exemple, vient déstabiliser les habitudes de toute la famille. Généralement, les adultes ont développé, au fil des ans, des mécanismes de résiliences qui leur permettent de mieux gérer les situations imprévues. Pour les jeunes enfants, en revanche, on conseille de maintenir la routine autant que possible, quitte à en établir une nouvelle, de façon temporaire. Les jeunes se sentent ainsi mieux encadrés et peuvent mieux se situer dans le temps.

Avec une routine bien définie, votre enfant comprendra que le matin, l’après-midi et le soir, certaines étapes sont accomplies, tout comme à l’école ou à la garderie. Pour organiser et intégrer leurs enfants à cet horaire, les Gagnon écrivent la routine sur un tableau et l’affiche aux yeux de tous.

La famille Gagnon utilise un tableau, mais une grande feuille pourrait aussi faire l’affaire. L’important est de permettre aux enfants de visualiser les activités prévues lors de la journée.

Déterminez un horaire avec vos enfants

Selon leur âge, il est important de déterminer si vos enfants font une sieste le matin ou l’après-midi, et ce pour combien de temps? Fixez les heures de repas ainsi que des collations; puis déterminez l’heure du coucher. Construisez ensuite les périodes d’activités autour de ces moments charnières.

Catégorisez les activités

Proposez des catégories d’activités en tranche d’heure. Le matin et l’après-midi peuvent être divisés en plusieurs parties. Au réveil, vous pourriez accorder aux enfants un moment pour suivre leurs émissions préférées ou avoir une séance de jeux libres avant de passer au petit déjeuner. 

Crédit photo : Annie Spratt

Puis, la routine d’hygiène du matin peut commencer; brossage des dents, petite douche au besoin et ils seront prêts pour une bonne séance d’écriture, d’exercices de mathématiques ou de coloriage qui garderont leur esprit actif, en plus d’ouvrir leur appétit en prévision du lunch. Le lunch pourrait être suivi d’une séance de lecture avant de passer à la sieste.

Une fois vos jeunes ravitaillés, les activités qui suivront pourraient leur permettre de se défouler un peu. Proposez une séance de sport; un petit match de hockey ou de soccer au salon ou dans la cour! Pas encore complètement réveillés? Les enfants apprécient les séances de yoga adaptées à leur âge.  Avant le souper, organisez une période de jeux de société en famille. Varier entre les jeux de cartes, de mimes, ou de mémoire.

 « Chez nous, les séances de jeux de batailles navales sont particulièrement appréciées! » Antoine Gagnon

Voir plus

Partager